Un mot sur l’ Ayurvéda

L’ « Ayurvéda » est la connaissance de la vie. C’est une science qui existe en Inde depuis des millénaires. La définition la plus courante de l’Ayurvéda est : « Dosha, Dhatus, Mala ». Ce Sūtra ou verset, indique que le premier facteur en Ayurvéda est le Dosha, c’est-à-dire le fonctionnement intelligent ou homéostasie, état qui constamment recherche et maintient l’équilibre dans l’organisme.

Chaque être humain est composé de 5 éléments (éther, air, eau, feu, terre) dans des proportions différentes. Ce sont ces proportions qui déterminent sa nature profonde. L’Ayurvéda divise le concept moderne d’homéostasie en trois fonctions qui, ensemble, contrôlent toutes les opérations physiques : ce sont les Doshas. Ces trois Doshas sont Vâta (air-éther), Pitta (eau-feu), et Kapha (eau-terre). L’un des trois principes (Dosha) tend à dominer le fonctionnement général du corps, prenant une position particulière par rapport aux deux autres Doshas. Ce Dosha dominant devient caractéristique de la nature globale (Prakriti) de la personne.

« Le but de l’Ayurveda est de permettre de garder une bonne santé. On peut y parvenir quand les trois Doshas  sont équilibrés dans notre constitution. Le stress, une mauvaise alimentation, un manque d’exercice…sont autant de facteurs qui peuvent déstabiliser l’équilibre idéal. Les massages tendent à rééquilibrer les trois Doshas. »